Exposition : Peintures des lointains

Musée du quai Branly - Jacques Chirac, jusqu'au 6 janvier 2019

Lumière sur la collection de peintures conservée au musée du quai Branly - Jacques Chirac. Près de deux cents œuvres inédites révèlent l'évolution, à travers les siècles, du regard porté en Occident sur les peuples, sociétés et territoires plus ou moins lointains.

Pour cette première exposition consacrée à la collection de peintures conservée quai Branly, Peintures des lointains rassemble près de deux cent toiles et œuvres graphiques - parmi les cinq cents du fonds - datant de la fin du XVIIIe siècle jusqu'au milieu du XXe siècle.

Une collection composite et largement méconnue, où l'odalisque d'Ange Tissier côtoie les portraits d'Amérindiens de George Catlin, les scènes de vie quotidienne cairote d'Émile Bernard voisinent les estampes et dessins de Tahiti signés Matisse ou Gauguin.

À travers cette collection, c'est aussi l'histoire d'une rencontre avec l'Autre et l'Ailleurs qui est contée, l'évolution du regard artistique face à l'inconnu qui est questionnée. Dans une Europe en pleine expansion coloniale, face au choc d'un monde qui lui ouvre ses portes, l'art occidental emprunte différentes voies. Cédant d'abord à la tentation de l'exotisme - où l'exaltation de la couleur et de la lumière sert les rêves d'un Orient de luxe et de volupté - il figurera par la suite un regard plus réaliste, ethnographique, attentif à l'autre.

Entre onirisme et naturalisme, fantasme et documentaire, romantisme et propagande coloniale, un miroir de l'histoire artistique et politique.