Camille Claudel

Camille Claudel

Camille Claudel se passionne très tôt pour la sculpture. Convaincue qu'elle en fera son métier, la jeune fille se rend à Paris et devient l'élève d'Auguste Rodin. Elle se perfectionne rapidement, montre un talent remarquable pour cet art mais demeure dans l'ombre de son maître. On l'accuse de le copier et sa relation amoureuse avec l'artiste n'arrange en rien sa réputation. Après la rupture du couple, la critique ne reconnaît toujours pas son talent, malgré toutes ses productions de qualité (la Valse, 1893 ; Clotho, 1893 ; l'Âge mur, 1899). Camille Claudel cherche pourtant à s'affranchir de Rodin. Elle sombre dans l'isolement et souffre également de l'éloignement de son frère, l'écrivain Paul Claudel, parti aux Etats-unis. Elle sculpte encore et expose ses oeuvres en 1905 à la galerie Blot. Mais elle semble de plus en plus gagnée par la folie et la paranoïa. En 1913, au lendemain de la mort de son père, sa mère décide de l'interner de force. Camille Claudel passera le reste de sa vie en hôpital psychiatrique.
Filtres
4 produits
Trier par: