Frank Lloyd Wright

Frank Lloyd Wright
A vingt ans, il s’installe à Chicago et conçoit, durant six ans, des projets d’habitations individuelles pour le compte de trois cabinets d'architecture : L. Silsbee, Adler et Louis Sullivan. Après un voyage au Japon et une courte association avec Cecil Corwin (1893-1896), période durant laquelle il développe ses projets de maisons dans la prairie (Prairie houses), Frank Lloyd Wright crée sa propre agence en 1896. Pour l’architecte, le pavillon idéal est avant tout un abri. Asymétrique et horizontalement étiré, il doit se fondre dans la nature (très peu de ses constructions sont greffées en milieu urbain), être construit en pierre naturelle, mais également avec des matériaux plus récents (acier, métal, terra-cotta). Il dispose d’une entrée peu visible, de vantaux européens, d’une grande cheminée centrale ainsi que de toits en pente douce et en porte-à-faux, A partir de 1908, Frank Lloyd Wright également introduit le concept d' « architecture organique » : la forme des parties de la maison doit harmonieusement découler de leurs fonctions. Pour simplifier, « la forme et la fonction ne font qu'un. » Avec la volonté de découvrir de nouveaux horizons, Frank Lloyd Wright s’installe en Europe, de 1909 à 1911. Il fréquente les avant-gardistes allemands, autrichiens et hollandais (Walter Gropius, Ludwig Mies van der Rohe…) et influence un nombre important de futurs architectes lors de son exposition de projets à Berlin (1910).
Filtres
5 produits
Trier par: