Marc Chagall

Marc Chagall

Marc Chagall

Originaire d'une modeste famille juive de Biélorussie, Marc Chagall étudie l'art d'abord à Saint-Pétersbourg. Il arrive à Paris en 1910, et s'installe à « la Ruche », dans le quartier de Montparnasse, où travaillent déjà Amedeo Modigliani, Chaim Soutine et Fernand Léger. Il se lie également d'amitié avec le poète Blaise Cendrars. Utilisant les principes du cubisme, Chagall transpose ses souvenirs de Russie et ses visions imaginaires : son œuvre a été pour cette raison souvent rattachée au surréalisme. En 1914 il rentre en Russie et à la Révolution de 1917, est nommé commissaire des Beaux-Arts de la province de Vitebsk. Revenu en France en 1923, l'artiste illustre Les Ames mortes de Nicolai Gogol, Les Fables de La Fontaine et, marqué par un voyage sur les sites saints de Palestine, de Syrie et d'Egypte, il donne des illustrations de la Bible. Peu avant 1940, ses toiles traduisent l'angoisse de la guerre. Il se réfugie aux Etats-Unis en 1941, où il réalisé les décors et les costumes de L'Oiseau de feu d'Igor Stravinsky, avant de rentrer en France en 1948. Il réalise alors des vitraux et des céramiques pour l'église du plateau d'Assy, la cathédrale de Metz et la synagogue de l'hôpital Hadassah de Jérusalem. En 1964, on lui commande le plafond de l'Opéra Garnier, à Paris. Chagall atteint la consécration en 1973 avec l'ouverture d'un musée portant son nom à Nice, qui abrite principalement Le Message biblique exécuté entre 1954 et 1967. Il s'éteint en 1985 à Saint-Paul-de-Vence, presque centenaire.
Filtres
{{ keyword }} {{ selectedFilter.label }}